grecoturk k

Les voiliers de l'amitié égéenne

un voyage initiatique au coeur des lles Sporades (Grèce)

23 élèves

4 voiliers

2 pays

1 seule et même culture

Des élèves turcs du Lycée Saint-Joseph d'Istanbul et grecs du Collège De la Salle de Thessalonique, âgés de 15 à 18 ans, ont décidé de voguer ensemble sur des voiliers en direction du parc marin des Iles Sporades en Mer Egée au sud de Thessalonique.

Durant 6 jours, les élèves accompagnés de 4 professeurs* (deux grecs, une turque et un français) et de 4 capitaines ont partagé chacun de leurs instants.

Les élèves ont décidé de baptiser ce projet “Le FrenchShip”, afin de donner à leurs voiliers les couleurs des 2 langues communes de communication, le français et l’anglais, mais aussi les couleurs de l’amitié européenne.

“Le FrenchShip” a commencé par la création en décembre 2010 du blog http://lefrenchship.hautetfort.com.

Bien plus qu’un projet d'échanges scolaires, “Le FrenchShip” est avant tout une expérience humaine marquant une nouvelle étape dans le lien unissant ces 2 établissements historiques jumelés depuis 2009.

La mission du “FrencShip” avait plusieurs objectifs :

-        humain avec la rencontre de l'autre et de soi-même sans compter des contraintes de la vie commune à bord d'un voilier

-        cullturel avec un échange sur l'histoire des pays, leurs coutumes, leur cuisine, leur danse et leurs chansons traditionnelles et modernes

-        liguistique avec l'apprentissage de mots grecs et turcs, la pratique du français et de l'anglais

-        écologique avec la découverte de plusieurs îles, de la faune marine, des espèces protégées ainsi que la maîtrise de l'eau et des déchets

-        sportif avec la pratique de la voile, du pilotage d'un bateau, de la randonnée et de compétitions ludiques.

Toute voile dehors, au rythme des vagues et du vent, ces jeunes ont compris toutes leurs ressemblances. Mieux que tout discours, ils ont montré ainsi à leurs aînés l'espoir de demain et le chemin à suivre, celui de la fraternité sans frontière.

Cette union a vu son apogée par la décision d'adopter un jeune phoque méditerranéen prénommé “Moscof” et suivi par l' ONG grecque “Mom” (http://www.mom.gr) surveillant ces mammifères marins et d’autres espèces menacées aux alentours de l'Ile d'Alonissos.

Ce phoque, pour qui les frontières, les politiques et l'histoire ne comptent pas, symbolise ainsi ce lien fraternel entre ces 2 établissements et ces 2 pays.

Rendez-vous est pris pour juin 2012 à la rencontre des tortues marines et de la côte lycienne en Turquie, avec pourquoi pas la participation de nouveaux pays bordant la Méditerranée.

D'ici là, ces jeunes vont continuer à tisser leurs amitiés et à construire leur avenir.

*Sophia Pascaloudi, Dimitris Karatzas, Rengin Tamkan-Doğan, Laurent Chapdelaine